La culture des pommes de terre sous paille

L’hiver sert aussi à faire le bilan sur les expériences menées au cours de l’année, voici donc ce que je teste depuis deux ans sur les pommes de terre. En espérant que vous reproduirez cette technique chez vous.

Automne: Je sème un engrais vert hivernant de type céréale/légumineuse.

Printemps: Je couche l’engrais vert au stade grain laiteux (environ fin mai), il ne s’en relèvera pas. Je plante directement dedans et en ligne de préférence, la pomme de terre doit reposer dans un petit creux au frais et au contact de la terre et je recouvre de 40cm de paille.

Automne: je récolte en soulevant la paille.

DSCN0273

 

 

 

 

 

engrais vert de blé/orge/féverole (fin mai)

 

DSCN0349   jeunes plants émergeant de la paille (mi-juillet)

DSCN0527 pommes de terre en plein épanouissement (mi-Août)

DSCN0664                   récolte en soulevant la paille (fin Octobre-Novembre)

DSCN0667

 

Les avantages: pas de travail  de sol, pas de buttage, pas de binage, peu ou pas d’arrosage et récolte très facile.

Les inconvénients: le temps passé à planter (largement compensé par l’absence d’interventions jusqu’à la fin) et la récolte tardive.

 

Cette méthode permet de garder un sol très propre et très fertile car il est toujours couvert.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *